Recherche d'un soldat tombé au combat dans le Belgian War Dead Register

Le War Dead Register complété

Depuis 2013, le War Dead Register est devenu un point de repère pour obtenir des informations sur les Belges morts au combat pendant la Première Guerre mondiale. Des milliers de visiteurs ont trouvé le chemin vers la reconnaissance du sacrifice que ces hommes ont fait.
La commémoration de la libération de 1944 – 1945 s’approchant, le moment est venu de compléter le WDR avec les données des Belges morts dans le cadre de cette deuxième conflagration mondiale. De la Campagne des 18 Jours, les prisonniers de guerre, les militaires de la Force Publique, les recrues forcées de l’Armée allemande, jusqu’à la libération du continent européen, plus de 10.000 Belges ont perdu la vie sur un des fronts. Vous retrouverez leurs noms dans le WDR.

Le Belgian War Dead Register, c'est Quoi?

Combien de soldats belges sont tombés pendant 14-18? Combien d'habitants de ma commune ont été tués? Que faisaient-ils avant la guerre? Comment et où sont-ils morts?

Le Belgian War Dead Register vise à rendre le plus grand nombre possible de données biographiques relatives aux morts disponibles. Par exemple : leur lieu de naissance, leur date de naissance, leurs descendance, leur grade, l’endroit où ils reposent, etc. Pour le plupart des soldats, il est possible d'accéder à la fiche originale provenant du Service des sépultures militaires. Le Belgian War Dead Register contient plus de 10.000 photos.

Le Belgian War Dead Register commence par les morts de la Première Guerre mondiale. À terme, la base de données sera élargie aux morts de la Seconde Guerre mondiale.

Le War Heritage Institute: le patrimoine militaire belge

L’ancien Institut des Vétérans fait désormais partie du War Heritage Institute, le nouvel organisme de patrimoine qui ressort de la compétence de la Défense. Le War Heritage Institute valorise le patrimoine, l’histoire et la mémoire militaires belges.